Contre la fièvre

Texte du charme

ꝉ  Contra febres
In nomine sancte et individue trinitatis.In Effeso civitate Chelde ibi requiescunt VII sancti dormientes Maximianus, Malchus, Martinianus, Iohannes, Seraphion, Dionisius et Constantinus. Deus requiescet in illis. Ipse dei filius sit super me famulum (-am) tuum (-am) N. et liberet me de ista egretudine et de febre et omni populo inimici. Amen.

Commentaire sur la formule

Adresse au Christ et aux sept dormants d'Ephèse.

Date de copie du charme
XIIe siècle
Description du charme
Manuscrit contenant le charme
Source
Manuscrit
London, British Library, MS Cotton Faustina A X , 116r, 3e quart XIe siècle, 1re moitié XIIe siècle.
Place du charme dans le feuillet : Corps du texte
Description du manuscrit :

Ce manuscrit contient des textes écrits à la fin du XIe siècle au ff. 3r-101v, avec de nombreuses annotations ultérieures.  La seconde moitié des manuscrits (ff. 102r-151v) contient des copies du XIIe siècle d'ouvrages anglais qui ont été attribués à Æthelwold, évêque de Winchester, ou à ses proches associés.
f. 116r : charmes en vieil anglais et en latin, y compris les recettes ou remèdes contre les maladies, copiés dans les marges au milieu du XIIe siècle.
 

Numérisation du manuscrit : https://www.bl.uk/manuscripts/Viewer.aspx?ref=cotton_ms_faustina_a_x_fs001r
Édition

Godfrid Storms, Anglo-Saxon Magic, New York, Springer, 1948, p 278.

Contributeur(s)/trice(s)
Anne Pierrot