Contre toutes les fièvres

Texte du charme

Here is a charme for all maner of feveres.
In nomine + Patris + et Filij + et Spiritus sancti. Amen. Per virtutem dei sint medicina mei .N. virgo Maria mihi .N. succurre febricitanti. Amen. Jhesus + nazarenus + rex + iudeorum + fili + dei + miserere mei. Amen.
Ante portam latinam iacebat beatus Petrus infirmus ; superveniens + Jhesus + Christi + dixit illi : quis es tu qui hic jaces ? Beatus Petrus respondit : Domine jaceo hic in malis febribus + Deus autem dixit : surge et dimitte illas et recepta sanitate persona secutus est et Jhesum + deus autem dixit ei : perge ante me. Beatus Petrus dixit : obsecro + Domine ut quicumque vel quaecumque haec verba portaverit non possint ei nocere febres + Deus autem dixit: fiat iuxta verbum tuum + a + l + a + Marcus + Matheus + Lucas + Johannes + michi .N. sucurre et defende ab omni maligno febre. Amen.
And byd the pacyent saye .v. pater noster in the worschyppe of the .v. wondys and fyve sythe Ave Marie and in the worshyppe of the .v. joyes of our Lady and thre credys in the worshipe of the Fader and Sone and the holy Gooste.

Commentaire sur la formule

Adresse à saint Pierre

Date de copie du charme
XVe siècle
Description du charme
Identifiant du charme
15-54
Domaine d'application
Modalités d'application
Forme textuelle
Éléments composants le charme
Langue(s) du charme
Manuscrit contenant le charme
Source

Recueil de recettes
Manuscrit
Cambridge, Trinity college (Cambridge, GB). Library, O.1.13, 53v, XVe siècle.
Place du charme dans le feuillet : Corps du texte
Description du manuscrit :

C’est une collection de différents manuscrits datant du quinzième siècle au dix-septième siècle, écrits par différents scribes, anonymes, en moyen-anglais, latin, français et italien, sur des supports papier de taille variée. Des annotations inscrites dans la marge par des mains plus tardives prouvent le caractère utile de ces textes et leur intemporalité. Huit grandes parties sont traitées principalement autour de deux thèmes : les plantes et leurs vertus, utilisées dans les recettes médicales, mais aussi les planètes et leur influence sur l’homme.

Numérisation du manuscrit : https://mss-cat.trin.cam.ac.uk/manuscripts/uv/view.php?n=O.1.13&n=O.1.13#?c=0&m=0&s=0&cv=106&xywh=208%2C812%2C4407%2C2364
Édition

Willy L. Braekman, Middeleeuwse witte en zwarte magie in het Nederlands taalgebied, Gand, Koninklijke Academie voor Nederlandse Taal- en Letterkunde, 1997, p. 117.

Contributeur(s)/trice(s)
Anne Pierrot
Béatrice Delaurenti