Pour connaître l'issue d'une maladie

Texte du charme

Ad probandum si eger possit evadere necne. Recipe ovum quod sit a gallina positum eadem die quo cepit egrotare et scribe super cum incausto has litteras : + ygo.s.ff.x.g.y.x.9. Postea pone ovum per noctem foras sub libero aere. Et postea in mane frange caute ovum; si sanguis inde exit, morietur; si nullla est ibi macula sanguinis, procul dubio evadet.

Date de copie du charme
XIVe siècle
Description du charme
Identifiant du charme
14-43
Domaine d'application
Modalités d'application
Forme textuelle
Éléments composants le charme
Langue(s) du charme
Remarques

Ce charme de divination en latin vient dans le recueil après un charme presque identique en langue vernaculaire (charme 14-35).

Manuscrit contenant le charme
Source

Recueil de recettes
Folios du recueil ou du traité
220R
225R
Manuscrit
London, British Library, Sloane, 3550, 224r, XIVe siècle.
Place du charme dans le feuillet : Corps du texte
Description du manuscrit :

Medical miscellany, including charms; three copies of the 'Lettre d'Hippocrate' (ff. 89v-91v; 217-219; 220-225). ff. 249. 170 x 125mm.

Divers textes dans le manuscrit : poésie latine, traités médiaux, de botaniques.

Édition

Tony Hunt, Popular medicine in XIIIth century England. Introduction and texts, Cambridge, Brewer, 1990, p. 139

Bibliographie

Tony Hunt , Popular Medicine in Thirteenth-Century England: Introduction and Texts, Woodbridge, Brewer,1990, p. 139.

Edina Bozoky, « Les formules apotropaïques : le pouvoir de la parole, le pouvoir des lettres », dans Elise Louviot, Charles Garcia, Stephen Morrison (dir.), La formule au Moyen Âge, Turnhout, Brepols, 2021, p. 265-284, en part. p. 275.

Contributeur(s)/trice(s)
Béatrice Delaurenti